Test du casque KASK REX

kask-rex-bleuEQUIPEMENT DE LUXE…

Premier casque 100% VTT de la marque italienne internationalement reconnue sur la route, il nous tardait de voir si ce REX se montrait à la hauteur pour une première production bien éloignée des surfaces goudronnées… Verdict. 

C’est début 2016 que KASK créait la surprise en présentant un produit VTT pour une utilisation « sérieuse » sur des parcours plutôt agressifs type All Mountain/Enduro – voir KASK présente le REX. Une belle surprise pour une marque qui avait jusqu’à présent oeuvré uniquement sur la route avec tout de même un casque XC présent dans la gamme mais qui reste un produit route sur lequel KASK a ajouté une visière amovible.

Le KASK REX vient donc sur ce marché très concurrentiel du casque Jet pour les enduristes. Inutile de citer toutes les marques spécialisées présentes sur le secteur du casque VTT, sauf très rares exceptions, elles y sont toutes ! On aborde d’ailleurs tout de suite un sujet qui fâche puisque l’on a moult éléments de comparaison pertinents, le tarif de 180 Euros… On est plutôt bien au dessus de la moyenne, le REX s’affiche comme un produit haut de gamme, la mentonnière en cuir appuie cette idée de produit de luxe ne convenant pas à toutes les bourses. Prix exagéré ou justifié ? Un peu des deux dirons nous, on est quand même en présence d’un produit technique convainquant et très bien fini.kask-casque-vtt-rex-coloris

MULTIPLICITÉ DES RÉGLAGES

L’ajustement micrométrique de la hauteur de ceinture occipitale permet de trouver un positionnement parfait avec pas moins de 22 crans de réglage vertical. A cela s’ajoute 3 crans d’ajustement latéral des deux patins d’appui, qui de plus pivotent et sont dotés de mousse dure déformable pour un maximum de tenue et confort, et une habituelle molette de serrage puis on obtient un système permettant de s’adapter absolument à toutes les formes de crânes sans risque de générer de douleur sur les points d’appui. Ces réglages restent néanmoins intuitifs, on trouve aisément le bon ajustement avec quelques hésitations éventuelles que l’on va pouvoir modifier rapidement au premier arrêt.

Puisque l’on parle de construction, pour le reste on est sur une habituelle conception InMold. La finition est très propre, notamment au niveau de la jonction coque supérieure (de couleur bleue sur notre modèle de test) et de l’inférieure (noir) qui entoure le casque pour ne pas laisser de polystyrène apparent et renforcer l’ensemble. On regrette que les marquages KASK ne soient que de fins stickers vulnérables. Au regard du niveau de gamme du REX, un transfert sous vernis ou des stickers plus épais et mieux finis auraient apporté une touche qualitative supplémentaire au produit.

 

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.