Premier test du Shimano STEPS E8000

nwm-shimano-steps-e8000-VTT-MTB-montagnes-suisses-ouverture

L’ASSISTANCE ÉLECTRIQUE SHIMANO SPÉCIFIQUE AU MONDE DU VTT

Shimano nous a donné rendez-vous dans l’un des plus beaux endroits des Alpes Suisses, à quelques kilomètres de la station de ski huppée de Moritz où nous avons eu l’opportunité de tester le Shimano STEPS E8000, la nouvelle motorisation pour VTT qui se veut performante, compacte et efficiente. Découvrez nos premières impressions.

Texte : Muriel Bouhet – Photos : Shimano / Irmo Keizer

Déjà annoncé il y a quelques mois, voir SHIMANO 2017 : Nouvelle motorisation STEPS spécifique pour les e-MTB, Shimano lance son tout nouveau système STEPS version VTT à assistance électrique. Décliné du E6000 pour les vélos urbains, ce nouveau groupe se nomme E8000. La technologie STEPS répond non seulement au marché en plein essor du E-Bike, mais se présente aussi comme une opportunité de développer un nouveau segment et une nouvelle forme de pratiquer le VTT.

Le développement est basé sur le même principe que celui adopté sur ses vélos urbains, en essayant d’intégrer les trois composants moteur, batterie et transmission. Pour cela, Shimano a travaillé sur un ensemble qui s’adapte au mieux à la pratique du VTT, avec une batterie 500 Wh d’une plus grande autonomie et d’un moteur d’une puissance de 250 W délivrant un couple de 70 Nm. Ce qui ne nous étonne pas par rapport à la concurrence, mais la bonne surprise est que l’on peut bénéficier de cette puissance quelle que soit la cadence de pédalage. Indépendamment de la cadence, ce nouveau STEPS E8000 propose une puissance similaire aux autres systèmes concurrentiels du marché tels que Bosch, Yahama ou Brose.

LA BATTERIE 500 WH (BT-E8010)

La batterie fixée sur le tube diagonal du VTT est résistante aux vibrations et à l’eau. A peine deux heures de recharge pour atteindre déjà les 80% de charge totale et il suffit de deux supplémentaires pour que la batterie soit complément chargée à 100%. Côté chiffres, le Shimano E-Steps délivre un couple de 70 Nm, la batterie de 500 Wh dispose d’une durée de vie de 1000 recharges. Une clé type antivol traditionnel permet de l’extraire du cadre. Mais Shimano travaille sur l’intégration totale de celle-ci dans le cadre en collaboration avec quelques marques du secteur, voir par exemple la future gamme Merida: http://www.merida-bikes.com/fr_ch/bikes/e-bikes/2017/1071-bikefinder.html

eone-sixty-900

CONTRÔLE  

L’écran LCD, le même que celui utilisé pour ses transmissions électriques Shimano Di2, permet de garder un oeil sur vos performances. Sa taille compacte et son écran en couleur est vraiment un grand avantage que nous avons fortement apprécié.

Une commande au guidon (qui est en fait la même manette utilisée que celle habituellement utilisée pour changer de plateau) permet de naviguer entre trois modes : Eco, Trail et Boost. Et on note aussi la présence d’un mode « marche » qui est une aide précieuse au moment de pousser son vélo. Chaque mode est représenté par une couleur pour les différencier.

Le capteur de vitesse est placé au niveau de la roue arrière sur le hauban. Ce qui te donne un complément d’informations sur les vitesses actuelle, moyenne et maximale, la distance et l’autonomie.

nwm-SC-E8000-display-shifter
nwm-guidon-cintre-potence-pro-shimano-ebike-steps-écran

MOTEUR

La pièce maîtresse du système STEPS, ce moteur E8000 se veut léger et intuitif, tout en délivrant une assistance discrète. La compacité du moteur a été un élément sur lequel les ingénieurs ont travaillé afin d’obtenir des vélos disposant d’une géométrie similaire à celle d’un VTT traditionnel, la longueur des bases n’excède ainsi pas les 440 mm. Egalement, travail pour obtenir un poids léger de 2,5 kgs afin de ne pas dégrader le comportement général du vélo.

nwm-motorisation-shimano-steps-e-mtb-gauche-pédaliernwm-shimano-steps-moteur-ebike-droit-neige

Le pédalier, disponible en deux modèles de manivelles (FC-E8050 à manivelles creuses Hollowtech ou FC-E8000 à manivelles non évidées à l’intérieur) est intégré au moteur et propose deux tailles de couronnes, 34 ou 38 dents. Un guide chaîne SM-CDE80 est également proposé pour plus de sécurité.

Quant au Q-Factor, l’un des autres aspects qui montre la capacité de Shimano à comprendre l’intégration d’un tel système, il n’est que de 175 mm, pas plus important que sur le groupe standard Shimano Deore XT. Encore un bon point pour Shimano, ce qui donne la sensation d’avoir un pédalage plus naturel et proche d’un vélo conventionnel.

Sur le terrain, on a remarqué que la puissance ne se détériore pas, elle est toujours constance qu’importe le profil du parcours et la fréquence de pédalage. C’est juste impressionnant ! Car en réalité le moteur n’a pas plus de puissance qu’un autre du marché.

nwm-shimano-steps-mtb-action-terrain-2nwm-shimano-steps-e8000-action-1

Le moteur est compatible avec les transmissions mécaniques de 10 et 11 vitesses de la marque, ainsi que les groupes électriques Di2 (XTR et le nouveau Deore XT). Il est d’ailleurs possible de connecter ce moteur au logiciel E-Tube qui contrôle les transmissions électriques de la marque.

La manette gauche (qui contrôle les différents modes du moteur) est, comme nous l’indiquions plus haut, identique à la manette de vitesses de la transmission DI2, ce qui est esthétiquement vraiment réussi et permet de changer les modes avec facilité et précision.

nwm-shimano-deore-xt-di2-derailleur-arriere

VERS UNE INTÉGRATION TOTALE ?

Et bien oui, c’est l’idée de Shimano. Chaque composant du STEPS a été minutieusement réfléchi et travaillé afin de proposer une intégration minimaliste du système. Il s’harmonise parfaitement avec le reste des composants depuis la transmission arrière jusqu’au cintre, tous développés et fournis par le même fabricant.

Quant au moteur, Shimano a réalisé un excellent travail d’optimisation, le plus petit vu jusqu’à présent, permettant ainsi aux fabricants de concevoir des vélos avec une géométrie identique à celle d’un VTT classique sans altérer angulations, longueurs de bases et d’empattement, Q-Factor. Le résultat est vraiment probant, la sensation de pédalage est naturelle et effective.

Le géant japonais arrive un peu tard par rapport à ses concurrents mais il a bien rempli son contrat. Son nouveau E8000 nous procure une expérience de pédalage similaire à un vélo conventionnel tout en bénéficiant des avantages de l’assistance électrique. Leur expérience du milieu du cycle, que peu d’autres connaissent à un tel niveau, est un atout indéniable.merida-e-one-sixty